Et dire que l'on aurait pu boire cet apéritif dès l'automne et que pendant ce temps il prenait la poussière dans la cave...
Résultat, nous nous retrouvons donc à le boire maintenant presqu'un an après sa réalisation, alors que les sureaux vont bientôt fleurir! Quoi qu'il en soit, ce vin de sureau ne sera pas trop difficile à terminer étant donné que je n'en ai fait qu'une bouteille.
A présent que la recette est validée, je pense que la production sera, cette année, plus conséquente...

 

 

vin_de_sureau

 

Vin de fleurs de sureau

pour une bouteille d'un litre

0,75 l de vin blanc sec
5 ombelles de sureau
0,2 l d'eau de vie (ici calvados)
140 g de sucre en poudre

 

- A la main, débarasser les fleurs des insectes, poussières, brindilles....
- Mettre ces fleurs à macérer avec le vin blanc dans un grand saladier
- Laisser dans un local frais pendant 48 h
- Filtrer le vin (avec un linge c'est mieux !) tout en pressant les fleurs avec les mains
- Mélanger le vin, le sucre et l'eau de vie
- Mettre en bouteille et boucher (j'ai utilisé ici une ancienne bouteille de limonade avec un bouchon intégré)
- Laisser à la cave pendant au moins 2 mois
- Déguster bien frais

 

Un léger dépôt se forme au fond de la bouteille, sans conséquence sur les qualités gustatives de cet excellent apéritif. Lorsque j'ai fait cette recette l'an dernier, j'ai utilisé 190 g de sucre ; l'apéritif s'est révélé un peu trop sucré à notre goût. J'ai donc corrigé la quantité pour la prochaine fois...

On peut bien sûr utiliser n'importe quel alcool de fruit....je n'ai évidemment pas renié mes origines en choisissant du calvados...

 

Cette recette provient d'un arrangement personnel de différentes recettes trouvées sur le net et dans mes livres, mais c'est la lecture de l'article d'Alienor,  qui m'avait donné l'envie d'en faire...il y a déjà un bon moment....